trek au myanmar

Une pensée aujourd’hui pour Margaret Wise Brown morte le 13 novembre 1952. Elle a pondu des centaines de bouquins pour enfants en écrivant les histoires que les petits avaient envie d’entendre. En fait, elle a littéralement monopolisé les rayons de littérature enfantine et utilisé plusieurs pseudos pour ne pas donner l’impression de squatter toutes les étagères.
Margaret racontait qu’elle rêvait ses histoires et qu’elle écrivait à fond la caisse le matin pour être sûre de ne pas en perdre une miette, avant qu’elles ne lui sortent de la tête. C’est cette capacité à retrouver son âme d’enfant qui a fait que les minots sont tellement friands de ses livres. Elle s’est pas mal étripé avec ses éditeurs, exigeant que ses illustrateurs soient payés décemment ainsi que ses conseillers techniques : les bambins avec lesquels elle discutait avant d’écrire une nouvelle histoire.
Elle voulait que tous les enfants puissent lire ses livres et avait suggéré aux fabricants de céréales d’imprimer les histoires au dos des paquets. Margaret a fait éditer des petits livres illustrés sans prétention et, à ses détracteurs qui boudaient le "packaging", elle rétorquait que la qualité d’une histoire et des illustrations ne dépendait pas de l’impression.
Dans la vie, c’est aussi une femme étonnante: elle a claqué sa première paye en achetant toute la carriole de fleurs d’un vendeur ambulant. Après avoir tout monté dans son appart, elle a organisé une méga-teuf avec ses amis et partagé avec eux. Elle vendait une histoire pour s’acheter un manteau, une voiture ou un billet d’avion pour l’Europe…n’a pas eu d’enfant mais se promenait toujours avec une tripotée de chiens.
Elle achète, pour 

trek au myanmar à Vietnam Decouverte se rapprocher de son amant avocat NewYorkais une belle propriété dans le Maine où il n’y a pas l’électricité. Son frigo, c’est le puits bien frais dans lequel elle descend tous les aliments dans des seaux au bout de cordes étiquetées qu’il suffit de remonter suivant les besoins. Elle balise des circuits autour de sa propriété en planquant des bouteilles à rafraîchir dans la rivière pour que les randonneurs puissent se désaltérer . Ca et là au bord de l’eau, on tire sur une cordelette au bout de laquelle il y a la bibine à bonne température.
Dans une chambre d’amis, elle fait installer des miroirs de telle sorte que la mer, que l’on aperçoit de la fenêtre au delà de la prairie fleurie, semble vous entourer de toutes parts. Pour épater ses amis, elle a aussi un deal avec un pêcheur du coin qui lui garde toujours un casier à homards plein, au cas où ils débarqueraient à l’improviste afin les recevoir dignement et faire péter la classe. Pour faire croire qu’elle a les pouces verts, elle colle des cerises et des citrons sur des arbres en pots…
Elle flashe un jour sur une petite maison de 4 pièces, blottie à New York entre les gratte-ciel et les entrepôts. Comme il n’y a pas le chauffage, elle drape murs et planchers avec de la fourrure et maintient le feu dans la cheminée en permanence en hiver. Elle y reçoit ses amis et met à leur service un employé chargé de faire briller les cuivres et de préparer à manger.
Elle a créé un club avec un cercle d’amis le Bird Brain Society dont chaque membre pouvait décréter à l’envi qu’aujourd’hui était Noël et on se réunissait fissa pour fêter l’évènement.
Au cours d’un voyage en France, elle est opérée de l’appendicite, et en faisant une démonstration de french cancan à son toubib venu voir si elle récupérait bien, elle passe l’arme à gauche à 42 ans. :(
Ses cendres seront dispersées au large de sa propriété du Maine"only house". Il y a encore une pierre brute sur le site où on lit "Margaret Wise Brown, writer of songs and nonsense" ("Margaret Wise Brown, auteur de chansons et de sottises")|

Le même qui demanda la censure des affiches de prévention du VIH montrant des couples d’hommes prend les violences conjugales, qui se traduisent en…

Le même qui demanda la censure des affiches de prévention du VIH montrant des couples d’hommes prend les violences conjugales, qui se traduisent en France par la mort d’une femme tous les trois jours, comme métaphore de la baisse de dotation des collectivités publiques (alors qu’il plaide pour une baisse d’impôts, lui aussi).
https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9fet-faites-retirez-le…

S’il y a un auteur-compositeur qui a formidablement bien travaillé cette année 2016 pour le cinéma c’est bien ALEX BEAUPAIN (et aussi pour le…

S’il y a un auteur-compositeur qui a formidablement bien travaillé cette année 2016 pour le cinéma c’est bien ALEX BEAUPAIN (et aussi pour le théâtre, et aussi pour la chanson), en signant la bande originale des MALHEURS DE SOPHIE, et en participant à celle de JUILLET AOÛT (avec le grand Frédéric Lo). Sans être partisan soit dit.

JUILLET AOÛT / Avec les formidables Luna Lou, Alma Jodorowsky, Patrick Chesnais, Pascale Arbillot, Thierry Godard, Jérémie Laheurte, Lou Chauvain,…

JUILLET AOÛT / Avec les formidables Luna Lou, Alma Jodorowsky, Patrick Chesnais, Pascale Arbillot, Thierry Godard, Jérémie Laheurte, Lou Chauvain, Ali Marhyar, et les tout aussi formidables Stéphane Caillard, Délia Espinat Dief, Arthur Choisnet, Ludivine de Chastenet, Bertrand Combe, Blandine Pélissier, Nicolas Wanczycki, David Faure, Edern Cario, Antoine Dito, Valentine Duteil (la vraie), évidemment Jeanne Rosa, évidemment Frédéric Andrau, et les apparitions éblouissantes de Simon Fraud et Mathieu Morelle (et ma soeur et Olivier Jahan très très vite). Bizarre impression d’avoir été trop exhaustif et pourtant d’avoir oublié quelqu’un. Merci à toute mon équipe, ceux qui me suivent depuis LE BRUIT, ceux qui étaient là sur UN FRANÇAIS, ceux que j’ai rencontré sur ce film. Merci à mes producteurs et mon distributeur, toutes leurs équipes, bien sûr Canal, France 3, PACA, les partenaires, bien sûr Camille Pouzol et Michaël Laguens, Laurence Granec, tout le monde. JUILLET AOÛT est dans les salles, j’ai fini mon travail, je vous souhaite un bel été. PS Je me dois de signaler qu’aujourd’hui, 13 juillet, sort également SPARROWS, le magnifique film islandais de Runar Runarsson que nous avons récompensé avec mes camarades jurés au dernier Festival du Film Européen de Mamers. Allez le voir. Je vous embrasse. “Tout ça qui nous a fait le coeur léger / Tout ça qui nous a fait les bras serrant / Tout ça qui nous fait la bouche baiser / Tout ça dis-moi ça s’appelait comment”.

Les copains, le festival d’Avignon est sur le point de démarrer, pour les cinquante ans de notre maison Chêne Noir on vous a concocté un beau…

Les copains, le festival d’Avignon est sur le point de démarrer, pour les cinquante ans de notre maison Chêne Noir on vous a concocté un beau programme, avec mention spéciale à “Migraaants” où joue ma tendre Liwen Liang Gelas et mise en scène par il padre Gérard et “La promesse de l’aube” avec le formidable Michel Kacenelenbogen, et “Au bout du monde” avec Daniel Mesguich et… et…et…
Tout ça c’est ici:

Bonjour!

Bonjour!
Mon nouveau livre, “Les Cahiers d’Esther, histoires de mes 12 ans” sort en librairie aujourd’hui!
Je suis trop content! J’espère qu’il va vous plaire!
Pour fêter ça, je serai ce soir en dédicace à la librairie “l’Arbre à Lettres”, rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris, à partir de 18h! Pas de tickets, pas de limites, tout le monde aura un dessin! Je vous y attend!

Immense clip d’Oxfam pour réveiller nos consciences

Immense clip d’Oxfam pour réveiller nos consciences .
L’évasion fiscale revient à braquer le service public !
Il est dur, mais même si la réalité n’est pas aussi crue, ses conséquences sont aussi brutales .
Signez la pétition de l’ONG contre l’évasion fiscale qui sera envoyée à Mr Macron : https://actions.oxfam.org/…/mettons-fin-au-scand…/petition/…

je me dis souvent Facebook c’est nul , et je m’aperçois qu’ils y a des personnes extraordinaires, d’une réelle gentillesse et avec un cœur gros…

je me dis souvent Facebook c’est nul , et je m’aperçois qu’ils y a des personnes extraordinaires, d’une réelle gentillesse et avec un cœur gros comme ça !! depuis des années nous échangeons sur le meilleur et le pire ,aujourd’hui je voulais vous dire a quel point j’aime nos échanges “je suis sûr que les concernes se reconnaîtront je vous embrasse ,et que notre amitié même virtuelle continue de nous apporter un peu de joie ,de rire et de bonheur dans ce monde parfois si égoïste et cruel, portez vous bien et bon week-end à tous.

Just another WordPress site